Le portrait décalé de Xavier CHÉREAU

Catégories Les Grands Témoins Publié le Le

À l’occasion des Jeudis de l’IGS, cycle de conférences organisées sur notre campus parisien, les étudiants ont la chance de rencontrer de grands acteurs des Ressources Humaines. Afin d’introduire chaque personnalité à l’audience, un élève se dévoue pour réaliser une présentation un peu particulière, en guise d’amuse-bouche. Voici, donc, le portrait décalé de Xavier CHÉREAU, Directeur des Ressources Humaines du Groupe PSA.

Dans la jungle, terrible jungle… de l’industrie automobile, la marque au Lion n’est pas morte ce soir, loin s’en faut ! Cher Xavier Chéreau, vous êtes d’ailleurs là pour en témoigner. Le groupe se porte même plutôt bien et en tant que DRH du groupe vous allez pouvoir nous en parler.

À l’évidence, nous ne nous connaissons pas, mais les photos de vous que j’ai pu trouver montrent une allure racée, des mèches élancées, et des lunettes taillées pour la vitesse. Vous êtes, nous en avons désormais la preuve, un DRH de course !

Pour vous découvrir, sans vous ôter votre chemise – je sais que cela se fait dans certaines entreprises -, j’ai pris mon GPS et je me suis lancée dans une étude fine de votre parcours LinkedIn. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que vous avez fait quelques virages avant de trouver la bonne route : après un stage de lycée aux RH des Pages Jaunes, vous bifurquez pour obtenir une maîtrise puis un DESS en Ressources Humaines. À la sortie de Sciences Po, vous arrivez à un croisement : Renault ou Peugeot ! L’histoire ne dit pas si les premiers avaient retenu votre candidature, mais quoi qu’il en soit, vous entrez chez PSA et vous aviez pour cela, j’en suis sûre, au moins 205 bonnes raisons.

Au-delà de votre itinéraire scolaire et de votre fidélité exemplaire à la marque (22 ans de maison), vous avez su, sans dérapages et avec doigté, suivre le trajet de la modernité, et faire accélérer le groupe pour que l’automobile soit toujours un plaisir.

Votre père, en son temps, travailla à la chaîne chez Citroën, vous chez Peugeot, et on imagine bien vos descendants, dans mille ans… en 3008 par exemple, relancer l’activité en Chine pour y vendre, par exemple, des scooters… Tout est toujours une histoire de cycle !

J’ai également appris que vous êtes toujours pied au plancher et que lorsque vous ne réfléchissez pas aux courbes des voitures de demain, vous pratiquez le tennis et la course à pied. À croire que vous avez mangé du Lion…

Je suis sûre qu’il y a en vous un grain de folie et je ne puis davantage réfréner les ardeurs de mes camarades et qui sont impatients de faire un bout de chemin avec vous.

Vous aurez, j’en suis sûre, l’occasion de nous en faire l’illustration en pilotant avec brio ces deux heures de présentation.

Sur ce, je tire sur le frein à main et vous laisse la place du conducteur.

 

Portrait réalisé par Chloé VERET

NOTEZ CET ARTICLE : 1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles
Chargement

A découvrir dans la même rubrique